Target aux Galeries de la Capitale

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Comme L’Actuel vous l’annonçait en mars dernier, le centre commercial Les Galeries de la Capitale accueillera un magasin Target. L’entreprise a confirmé aujourd’hui l’emplacement de cinq Zellers Inc, situés dans la province, qui seront transformés à court terme.

Un magasin Target ouvrira à l’hiver 2013 aux Galeries de la Capitale. (Photo courtoisie)

Le magasin des Galeries de la Capitale fait partie du lot. L’ouverture est prévue à l’hiver 2013. Les quatre autres villes accueillant un Target seront Longueuil, Pointe-Claire, Saint-Jean-sur-Richelieu et Montréal. Dans le communiqué de presse envoyé aux médias, Target Corporations prévoit investir 10 à 11 M $  pour la rénovation des établissements. L’embauche des membres des cinq équipes, entre 150 et 200 personnes, débutera en 2013.

En mars dernier, l’entreprise américaine a annoncé l’arrivée du premier Target à Québec dès l’automne 2013 au Centre Laurier Québec dans Sainte-Foy. (I.C.)

Pour lire le premier article à ce sujet : Target, Simons et compagnie : des changements dans l’air 

L'Actuel, membre du Groupe Québec Hebdo

Organisations: Target, Centre Laurier Québec, Québec Hebdo

Lieux géographiques: Galeries de la Caitale, Longueuil, Pointe-Claire Saint-Jean-sur-Richelieu Montréal Sainte-Foy

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • Roxane Larouche
    29 mai 2012 - 13:47

    Depuis l'annonce de la transaction Target donne toujours le même message et encore à la fin du mois de mars la porte-parole de Target, Lisa Gibson, déclarait dans un courriel envoyé à la journaliste Marie-Pier Duplessis du Journal Le Soleil et publié le 24 mars 2012 : « Nous avons acquis les sites, mais rien d'autre - pas d'inventaire, de systèmes, d'employés, etc. Comme les employés sont des employés de Zellers, leur contrat de travail est avec eux. » À cet effet, monsieur Jean-François Pelchat de la Commission des normes du travail a été, on ne peut plus clair, dans sa déclaration à la journaliste Marie-Pier Duplessis du Journal Le Soleil le 24 mars dernier : « Puisqu'il s'agit du même secteur d'activité et des mêmes types d'emploi, le nouvel employeur doit assumer la responsabilité du contrat de travail qui liait l'ancien employeur avec le salarié, comme s'il n'y avait eu aucun changement… Les gens qui ont plus de deux ans de service continu, advenant le cas qu'ils se fassent mettre à pied, pourraient également exercer un recours pour congédiement sans cause juste et suffisante ». Si Target réussi à contourner les lois du travail au Québec et à bafouer les droits des travailleurs, cela ouvre une brèche dans la loi et malheureusement d'autres entreprises pourraient utiliser le même stratagème pour abaisser les conditions de travail des employé(e)s d'une entreprise dont ils auront achetés les baux.

    • employé de zellers
      29 mai 2012 - 16:47

      je travaille pour zellers depuis 18 ans et jai 40 ans donc jai presque faite ca toute ma vie .je trouve ca épouvantable que ces americains viennent ici et prennent nos job comme ca. ils contournent les lois on ne peux rien faire j'ai vraiment pas le gout de partir j'aime ce que je fais meme si c'est dirigé n'importe comment tout perdre et tout recommencer a zéro c'est découragent déprimant. croyez moi que je mettrai JAMAIS les pieds la j'encouragerai pas le magasin qui a volé le mien ca me fais vraiment ..... je vous laisse deviné le reste