Aboutissement du projet Les Boisés de la Colline

François
François Cattapan
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Après plusieurs années de planification, l'amorce du chantier de construction du projet immobilier Les Boisés de la Colline, dans l'arrondissement de la Haute-Saint-Charles, propose de faire d'une pierre deux coups, soit occuper un espace central inexploité et augmenter l'offre de logements locatifs dans un secteur qui affiche le taux d'inoccupation le plus serré (0,4 %) sur la rive-nord.

Comme le confirme le promoteur du projet et président de la firme Logisco, Michel Parent, il aura fallu être à la fois concilient et persévérant pour aboutir avec un complexe immobilier qui s'intègre non loin de la jonction du boulevard De la Colline et de la rue Maurice-Barthe (anciennement Du Buisson). En effet, la première ébauche du projet a été présentée en 2006. La version finale a été acceptée par les autorités municipales près de deux ans et demi plus tard, après des consultations publiques qui ont conduit à plusieurs modifications. «Ce n'était certainement pas évident d'implanter ce genre de développement résidentiel à moyenne densité dans un quartier existant. Le processus a été plus long que prévu, mais il aura permis d'arriver avec un concept satisfaisant pour tout le monde», lance M. Parent en insistant sur le fait qu'il s'agit du plus important complexe locatif à voir le jour à Québec en 2009 et qu'il s'inscrit dans la volonté de densification du territoire de la Ville.

Parmi les ajustements apportés au projet, mentionnons que les immeubles ont été limités à un maximum de trois étages et qu'une bande boisée de 20 mètres a été préservée en pourtour. De plus, la principale voie d'accès au site sera reliée au boulevard de la Colline, ce qui répond à une des principales inquiétudes pour les voisins. Autant d'accommodements qui, selon le promoteur, feront que Les Boisés de la Colline deviendra un milieu de vie apprécié et paisible.

Le conseiller municipal du district de Loretteville et membre du comité exécutif de la Ville de Québec, Raymond Dion, s'est également montré satisfait et soulagé du démarrage du chantier. «C'est un projet qui a mis du temps à voir le jour, au bout d'un long et fructueux processus de consultation et aussi de négociation. Car, jusqu'au regroupement de l'ensemble des terrains entre les mains d'un seul propriétaire, Logisco, il était très difficile d'aboutir à un consensus», explique-t-il.

Le développement des Boisés de la Colline se complètera par phase, au rythme du marché. Déjà gestionnaire de 2 500 unités de logement dans la région, Logisco a bon espoir de combler la demande d'ici 24 à 36 mois.

Caractéristiques

- Investissement de 25 M$ - Six immeubles, dont quatre de 3 étages et deux de 2 étages - 236 logements locatifs (3 1/2 à 700 $ et 4 1/2 à 900 $) - 350 espaces de stationnements, dont 160 sous-terrains - Superficie totale de 400 000 pieds carrés bordée de boisés - Piscine extérieure et accès au Corridor des Cheminots - Livraison printemps 2010

Lieux géographiques: Jonction du boulevard De, Rue Maurice-Barthe, Québec District de Loretteville Développement des Boisés

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires