L'art urbain dédié à ces choses à faire avant de mourir

Alexandra Guellil
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Dans le quartier Saint-Roch, un mur attire l’attention de certains passants. Ce mur contient des projets, des rêves, des idées à réaliser avant de mourir. Une initiative mondiale qui a désormais une place à Québec pendant 45 jours.

Il aura suffit d’une craie additionnée à l’envie d’écrire quelque chose d’important. Des bribes de phrases toutes aussi touchantes et inspirantes les unes que les autres. Des souhaits teintés d’humour, d’imagination et d’espoirs : «Avant de mourir, je veux faire une collection de sourires», «…m’asseoir sur un nuage», «…affronter mes démons», «…vivre, rêver, partager et aimer».

«On s’est dit, pourquoi pas un tel projet ici», raconte Élise Rousseau, l’une des initiatrices, membre du mouvement populaire Les Inspirés. «Il faut dire aussi que ce genre de projet dynamise un quartier, une ville, ajoute Myriam Greer. C’est comme si nous avions l’occasion d’investir notre temps dans quelque chose de rassembleur, qui donne le goût de créer.»

Parmi les personnalités présentes, on notera des jeunes artistes de Louve Productions dont Gab Paquet et Odile Dupont accompagnée des Odettes, ces femmes chics qui mettent l’art de la scène en avant. «Avant de mourir, confie Odile Dupont, je veux chanter. C’est comme ce qui me tient vraiment à cœur.» Même idée pour Gab Paquet qui ajoute son envie de «vivre dans l’intensité» avant de souligner «l’importance d’avoir des projets inspirants comme ceux-là.»

Un art urbain mondial

L'initiative mondiale Before I Die a été initiée en 2011 à la Nouvelle Orléans par l’artiste Candy Chang. Après avoir perdu un proche, son idée était de peindre l'une des façades d'une vieille maison et d’y indiquer tout ce qu’elle aimerait réaliser avant de mourir.

Les locaux et voyageurs ont participé à l’initiative et depuis, l’idée s’est répendue à travers le monde, de Montréal à Kladno en République tchèque en passant Calicut en Inde. Si bien qu’aujourd’hui, il en existe plus de 250 à travers 40 pays et dans plusieurs langues différentes.

Pour lancer le projet à Québec, il aura fallu aux Inspirés quelques heures d’organisation et surtout une équipe motivée. Le tableau est installé devant le Théâtre de la Bordée pendant quarante-cinq jours. Chaque jour, des photos seront prises et mises en ligne sur un site internet (muravantdemourir.tumblr.com). Le tableau sera ensuite effacé pour laisser place à d’autres projets, rêves et envies inscrites… avant de mourir.

Groupe Québec Hebdo

Organisations: Théâtre de la Bordée, Québec Hebdo

Lieux géographiques: Nouvelle Orléans, Montréal, Kladno Inde Québec

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires