Sursaut important des mises en chantier résidentielles au Québec

François
François Cattapan
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

La construction résidentielle au Québec a progressé de 37 % au cours du mois dernier, dans les centres de 10 000 habitants et plus, selon les résultats du dernier relevé mensuel effectué par la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL). Au total, 5 125 habitations ont été mises en chantier en avril 2012, comparativement à 3 743 un an auparavant. De plus, le niveau désaisonnalisé annualisé de ce même mois (55 100 logements) représente un régime considérablement plus fort que celui du mois de mars (35 200).

Compilation des mises en chantier provinciales au cours du mois d'avril 2012. (Tableau SCHL)

Conformément à la tendance observée depuis plusieurs mois, l’augmentation de la construction résidentielle au mois dernier est attribuable au segment des logements collectifs (maisons jumelées et en rangée, appartements). Pour sa part, le nombre de nouveaux chantiers de maisons individuelles a diminué de 16 %.

Dans la catégorie des logements collectifs, un bond de 67 % a été enregistré au mois d’avril dernier. De plus, le niveau désaisonnalisé annualisé du mois d’avril (45 000) est remonté de façon notable depuis mars (24 600). Sur le plan des régions métropolitaines de recensement (RMR), les nouveaux chantiers de logements collectifs étaient en forte hausse.

Malgré ce sursaut de l'activité sur les chantiers, la SCHL ne s'attend pas à ce que la tendance se maintienne à moyen terme. «Compte tenu d’une conjoncture économique moins robuste et d’une offre plus importante, nous sommes toujours d’avis que le rythme des mises en chantier d’appartements est appelé à diminuer», explique Kevin Hughes, économiste principal à la SCHL pour le Québec.

Maisons en baisse

Selon l’enquête, le nombre de mises en chantier de maisons individuelles était encore inférieur au bilan du même mois de 2011. Les 1 132 mises en chantier enregistrées dans cette catégorie en avril traduisent un bilan de 16 % inférieur à celui du mois d’avril 2011. Le niveau désaisonnalisé annualisé d’avril (10 100) était également inférieur à son rythme de mars (10 600). Sur le plan régional, les résultats reflétaient généralement ce portait (voir le tableau joint).

Le Québec dynamise le pays

D'après Desjardins études économiques, la performance du Québec fait bondir les mises en chantier au pays. Les mises en chantier au Canada ont ainsi augmenté à 244 900 habitations en avril (base annualisée) comparativement à 214 800 nouveaux logements le mois précédent. La vigueur des mises en chantier au Canada, qui excède largement les attentes, contribuera à solidifier la croissance économique du deuxième trimestre. Il faut dire que les récentes statistiques économiques sont plutôt mixtes et que la baisse du PIB réel canadien en février a eu l'effet d'une douche froide.

«Le regain des mises en chantier observé en avril au Québec constitue un point d'appui solide pour le PIB réel du deuxième trimestre, mais il rehausse d'un cran les inquiétudes relatives à la construction excédentaire de copropriétés neuves. Il faut s'attendre à une certaine accalmie de la construction en mai dans la mesure où les promoteurs se disciplinent suffisamment pour limiter l'offre de nouveaux condos afin d'éviter un surplus qui pourrait mettre du temps à se résorber», observe les économistes chez Desjardins.

Organisations: SCHL

Lieux géographiques: Québec

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires